Ancienne membre du Pontamusicollectif dont l’objectif était de faire bouger le monde via la musique, exister et donner des cours aux petits du quartier, aux côtés de Bouchra, Karim, Nordine et Brahim.

Ce n’est que quelques années plus tard que Laetitia DAGORN , animatrice socioculturelle et rappeuse décide de se retourner vers l’entrepreunariat.

Elle remporte en 2010, la bourse  » Défi Jeunes « , mis en place par le Ministère de la Jeunesse et des Sports, après avoir défendu son projet devant le jury Bretagne à Rennes. Elle crée en 2011  » Locamusic Studio Mobile « 

Locamusic est dans un premier temps un studio d’enregistrement mobile. Qui se donne pour objectif de permettre l’accès à l’enregistrement pour tous.

Après 4 années d’enregistrements dans différents styles musicaux. Le studio se spécialise dans les musiques urbaines.

Dès lors Locamusic accompagne plusieurs artistes, et apporte son soutien à plusieurs formations tels que Frère X 34, Kenneth, Foozhia, Romane dans leurs processus de création, de l’enregistrement de leurs titres, à l’accompagnement scénique avec plusieurs belles dates, premières parties ou collaboration à la clef. ( I AM, Youssoupha, Yvan Le Bolloc’h, Charles X )

Parallèlement, Laetitia DAGORN participe à la bande originale du film documentaire de Marcel Léal  » Pontacitizen » et collabore avec les petits de son quartier tels que Lilia pour le titre  » Restes droit « ou avec Djamal pour le titre  » Tout est bloqué « .

En 2014 elle réalise et coordine en partenariat avec L’association LCause, Ryu Délirium, La Licorne Rouge et Breizh Elegance le Clip musical « Quand il le faut ». Dans lequel elle dénonce les violences faites aux femmes. Le clip sera dévoilé en avant première, le 8 mars 2014 sur la place de la Liberté à Brest et relayé sur le site Brest Métropole pour l’égalité Homme – Femme.

 En 2018, Locamusics entame sa campagne de crowdfounding avec la plateforme de financement bretonne Gwenneg. Le studio musical est alors suivi par les incubateurs Finistère 2.9 et Led by Her.

De 2017 à 2019, le studio travaille sur le court métrage « Tour 2 » porté par le patronage laique de Lambézellec en partenariat avec la Maison de quartier de Bellevue, le collectif  » La Rocade  » et les artistes finistériens  » Poing  » et  » Don Gabo « .

 En 2019, le studio laisse de côté l’enregistrement pour privilégier la production et créer sa ligne de vêtements & accessoires  » LCMS WEAR  » du street et de l’urban wear pour femmes et pour hommes.

 

Please wait while flipbook is loading. For more related info, FAQs and issues please refer to dFlip 3D Flipbook Wordpress Help documentation.